Nous sommes le 22 Oct 2017 - 02:48
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 445 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


Newsletter
Inscrivez-vous a notre
Newsletter !
Votre e-mail :


· Panneau

TRENET COLLABO ? PEDO ?... VAMPIRE ?
le 30 Sept 2002 - 07:41
Sur l'homme... par Bruno Jamin

A force d’être gentil, on finit par être suspect " (Charles Trenet)

Trenet le collabo, Trenet le pédophile… voici un titre horrible, monstrueux, mais que l’on pourrait trouver sous la plume de quelque scribouillard en verve de méchanceté gratuite. Car il résume en quelques mots tout ce qui se colporte de plus ignominieux sur l’un des plus grands auteurs français du XXe siècle. Les Français ont cette fâcheuse manie d’admirer le talent et le succès mais en même temps de jalouser la réussite. La guillotine, invention française s’il en est, a bien servi à cet effet : on aime, on adule et puis on casse le piédestal dès que l’occasion s’en présente.
C’est en lisant ce genre de prose infâme sur internet que je me suis senti obligé à reprendre, non pas la plume, mais le clavier pour écrire ces quelques mots.


Vous trouverez plus bas quelques extraits de textes que l’on peut trouver sur le Web et qui ne laissent pas beaucoup d’illusion sur le genre humain. C’est bien le dégoût et la rage qui me stimulent à écrire ce qui suit.

TRENET COLLABO ?

" Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. " (Albert Einstein)

Trenet a osé continuer à faire son métier durant la guerre. C’est aussi simple. Il eût été "bistrotier", aurait servi des petits vins blancs à toute la gestapo… no problemo. Il eût été l’un de ces policiers qui ont collaboré à la rafle du vel-d’hiv’ non plus.
Mais Charles qui n’a envoyé aucun juif dans les camps a été obligé de s’expliquer. Il ne fut pas le seul. Arletty, Guitry, Simenon… tant d’autres aussi.

Devoir rendre des comptes à des agents qui ont fait la police pour les Allemands durant quatre ans et à des résistants de la dernière heure qui n’eurent en main pour toute arme que des ciseaux pour tondre de pauvres femmes, quelle humiliation pour ces artistes !

Charles collabo ! Lui qui a été inquiété par les nazis pour qui Trenet, chanteur décadent qui "se décolorait les cheveux", était l'incarnation de la décrépitude musicale judéo-nègre ! Mieux encore : pour eux, c'était un juif qui se cachait sous un pseudonyme : "Trenet" étant, l'anagramme de "Netter". Quelle imagination ! On alla même jusqu'à prétendre qu’il était petit-fils de rabbin. Celui qu’on traitait aussi de "clown judéo-américain" eut tous les honneurs de la presse collabo : quand il mit en musique les sanglots longs de Verlaine, on écrira "Il existe une loi qui interdit de verser des ordures le long des murs..."
En cette époque troublée, Trenet dû prouver qu'il n'était pas juif en produisant sa généalogie sur cinq générations. Aucun doute : on " le cherchait ". En 1942, le gouvernement de Vichy interdit Si tu vas à Paris tandis que dans le maquis on chantait Douce France
Paris-Soir, toujours sous l'impulsion des occupants, annonça le décès, dans un accident d’avion, d'un "Fou Chantant" finalement assez encombrant pour l'Ordre Nouveau, Charles fit alors imprimer des cartes de visites qui mentionnaient :
"Charles Trenet
ni juif, ni mort".

L'humour, toujours ! Dès lors, ce furent les juifs et les résistants qui, peu sensibles à cette forme d'esprit, lui tombèrent dessus. Quoi ? C'était donc si honteux d'être juif qu'il faille faire preuve du contraire ?
Personnellement je ne suis pas noir. Vous le prouver ferait-il de moi un raciste ?

Juste avant la fin de la guerre, le Fou Chantant se fit tirer dessus par la gestapo en fuite, ce qui lui valut une belle blessure au pied, un séjour à l'hôpital et une longue rééducation.
Après la libération, suite à la dénonciation de petits faiseurs aigris qui ne lui avaient pas pardonné ses succès, il fut convoqué à comparaître devant un de ces affreux tribunaux d'épuration. Il n'y avait rien à lui reprocher, il fut donc totalement blanchi. Aucun blâme, aucun jugement.... Qui donc, à l'époque, avait intérêt à répandre ces rumeurs nauséabondes ? Sans doute fallait-il trouver des boucs-émissaires, si possible parmi les gens les plus en vue, pour calmer et endormir l'opinion publique. Le syndrome de la guillotine, à nouveau.
Après la guerre, Charles quittait la France pour honorer ses contrats américains signés avant le conflit (et probablement assez dégoûté par certains de ses concitoyens!). Pour les aigris aux p’tits yeux gris, ce départ fut interprété comme une fuite, pour eux, c'était presque un aveu...
S'il ne fut pas un grand héros de la Résistance, Charles ne fut certainement pas plus pétainiste que la majorité des français de la rue... et probablement beaucoup moins que certains pontes de la Ve République... qui furent hauts-fonctionnaires à Vichy…


TRENET PEDOPHILE ?

" Je n’ai rien vu de grand dans la vie que la cruauté et la bêtise " (Paul Léautaud)

Trenet était homosexuel, il était donc facile de taxer l’artiste de pédophile. Beaucoup d’homosexuels ont connu ce problème d’être assimilés à ces malades mentaux que sont les pédophiles.
Bizarre… car c’est oublier un peu vite qu’il y a aussi des pédophiles hétéros. On n’accuse pourtant pas tous les hétérosexuels d’avoir du goût pour les petites filles…

Donc, soyons clairs : Charles aimait les garçons. Les garçons, pas les petits garçons. Même de nos jours encore, ceux qui ne connaissent pas le sujet font encore parfois cet amalgame malheureux, voire criminel. Vous pensez sans doute que j’exagère ? Voici trois commentaires d’internautes trouvés sur le site largeur.com. Je vous les livre tels quels : (attention, ça pue !)

" Si Charles Trenet a quitté la scène plusieurs années, c'était sans doute parce que ses dons artistiques n'avaient pas prévalu sur ses moeurs sexuelles, non ? "

Charles a connu un creux dans sa carrière à l’arrivée des " yés-yés " ce qui n’a rien à voir avec sa valeur artistique et rien à voir avec ses " mœurs ".

" Il est vrai que Trénet n'était pas "très net" sur certains points et que l'on peut encenser l'artiste sans approuver l'homme. "

C’est ainsi qu’avec un jeu de mot à trois sous on lance une rumeur…

Mais j’ai gardé la " meilleure " pour la fin :

" Pour moi Trenet était un grand chanteur mais aussi un pédophile et sa mort doit soulager les familles qui ont vécu ce qu'il a affligé à leurs enfants. Donc aucun regret sur sa disparition "

Voici une phrase qui mériterait bien un procès ! De la méchanceté pure dans toute sa splendeur imbécile. C’est vil, c’est ignoble. On ne sait pas, on ne sait rien, mais on a entendu que… On étale alors son fiel et sa bêtise sans état d’âme et sans honte.
Trenet n’est plus là pour lire ces torchons. Il n’est plus là pour se défendre, voire attaquer en diffamation ces " corbeaux ". Ce qu’il n’aurait d’ailleurs jamais fait : il ne perdait pas son temps avec les méchants, il préférait le passer avec des gentils. Mais moi - à qui il n’a rien demandé - je m’insurge au nom de sa mémoire. Je m’élève contre la bêtise humaine. " Humaine est de trop : il n’y a que les hommes qui soient bêtes. " (Jules Renard)

TRENET VAMPIRE ?

Je termine cet article par une révélation : Charles qui n’a pas été collaborateur, qui n’était pas pédophile était bien un vampire ! Un vampire qui mordait dans la vie à belle dents et en buvait le sang avec autant de délectation que s’il s’était agit de Cointreau. Un vampire de la vie, un vampire de l’amour, un vampire de l’humour : Charles Trenet était tout cela. Et des vampires comme lui, ça me manque…

Les citations reprises dans cet article sont puisées dans Citations du monde



 
Login
 Surnom/pseudo
 Mot de passe
 Identification automatique


Pas encore de compte ?
Enregistrez vous !
En tant que membre inscrit vous pouvez changer le theme du site, personnaliser la disposition des commentaires, poster sous votre nom.

Liens relatifs
· Plus à propos de Sur l'homme...
· Articles transmis par bru914


L'article le plus lu à propos de Sur l'homme...:
1913-2001, LE SIECLE TRENET


TRENET COLLABO ? PEDO ?... VAMPIRE ? | Connexion/Créer un compte | 13 Commentaires
  
Les commentaires sont posté par leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Re: TRENET COLLABO ? PEDO ?... VAMPIRE ?
par FIDEL (Envoyez un message) le 30 Sept 2002 - 09:32
Tout simplement : BRAVO Bruno JAMIN.

Re: TRENET COLLABO ? PEDO ?... VAMPIRE ?
par Anonyme le 01 Oct 2002 - 08:28
Je n'aimerais pas que Trenet soit "récupéré" comme martyr par les gay... Trenet a été condamné en 1963 pour détournement de mineurs et proxénétisme. Point. Libéré avec mise à l'épreuve. Il y a d'ailleurs un film policier de JP Melville où bizarrement le comédien Jean Desailly reçoit en robe de chambre des policiers qui lui disent : "pas de récidive". Les policiers enquêtent sur un vol d'objets, vol commis chez T....par un garçon de rencontre. Etait-il pédophile ? Je ne sais pas à partir de quel âge un garçon peut se dire victime d'un pervers. Ce qui est sûr, c'est que Trenet a 15 ans avait été lui même initié par Albert Bausil. Or un pédophile a été souvent lui-même victime de pédophiles. En conclusion, j'aimerais qu'on parle de l'artiste, immense, mais pas de l'homme, contestable.

Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.