Nous sommes le 17 Août 2017 - 10:13
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 113 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


Newsletter
Inscrivez-vous a notre
Newsletter !
Votre e-mail :


· Panneau

CHARLES, OU LE SEXE D'UN ANGE !
le 17 Déc 2002 - 10:20
Sur l'homme... par Nicolas Paquin (alias Charles Blondeau).

J’en suis sûr, Charles aurait résolu cette question de pédales ainsi :
« je ne suis pas un pédophile, mais un cycliste ».
« Une tapette : il collait un de mes amis, technicien à Radio-Canada » me disait au homme au sujet de Charles. Le débat est lancé sur la sexualité du Grand Charles. Mais quel débat ? Y a-t-il un débat ?
J’apprenais récemment ce méga-potin : le drôle d’Albert + Charles. L’auteur de l’Âne qui mange des roses aurait donc été à l’origine du mythe ? Pourquoi personne ne me l’avait dit avant ?




Si on fouille les chansons de Charles, les équivoques sont nombreuses : Johnny, tu me manques, Banlieue de banlieue, l'Abbé à l'harmonium, ou même, pourquoi pas, la finale de Y'a un grillon dans ma maison

Pourtant, Charles, avec raison, se fout toute sa vie de l’ordre établi et chante Lisette, Marie, Suzon, Lison, Paule, Frédérica, confirme que Michelle prend un e à la fin et ne fait pas que cueillir des pâquerettes avec la plus belle des filles du Jardin extraordinaire. Je considère à juste titre que les chansons de Charles sont trop personnelles pour que la présence féminine ne soit qu’un leurre. Le ton des rumeurs avec Guylaine Guy ou Simone Signoret s’est renforcé avec Monique Pointier ou Corinne Luchaire, et ses amours de jeunesse, Hélène, Jessica au cap Ferret ou Suzy ou Eva à Berlin prouvent que Charles a aimé la femme.

Jean Cocteau, homosexuel reconnu, a dessiné Charles avec les ailes d’un ange. Chercher à démystifier la question sexuelle chez Charles serait rechercher le sexe de cet ange. Ayant enterré la plupart de ses contemporains, peu de témoignages sur ce sujet sont disponibles. Seuls son entourage et sa parenté, à mi-mots, pourraient nous aider à saisir ce côté de Charles. Cependant, cela ne doit pas se faire dans une optique de chasse à la sorcière (ou au sorcier, m’enfin!), mais pour mieux expliquer les liens entre cette tranche de la vie de Charles et son œuvre.

Quant à savoir si Charles a versé dans le vice, et si cela remonte à un événement de son enfance, cela reste aussi nébuleux que ces vers :

vrai le petit pensionnaire
qui se trouvait orphelin de sa mère
vrais ce dortoir, c’est ombres noires
toutes en soutanes de désespoir

(Vrai ! Vrai ! Vrai ! - 1981)

À Télé-Québec, Gilbert Rozon confiait récemment qu’il dénichait souvent, à la demande de l’artiste, un jeune homme de 20 à 26 ans pour s’asseoir près de la scène lors des spectacle, jeune homme qui accompagnait parfois l’artiste par la suite… Nouvelle qui a remis Charles en première page des petits potins ! On ne parle pas ici de pédophilie, au grand déplaisir de ceux qui veulent guillotiner Trenet !

Lors de son passage à Montréal en 1993, j’avais 15 ans et c’est sans gêne que je portais un t-shirt à son effigie, et je doute que d’autres adolescents en feraient autant si Trenet, plutôt que de rimer avec talent, fantaisie, marginalité ou profondeur, aurait rimé avec homosexuel.

Car si, pour certains, Charles a favorisé le coming out, il a pour d’autres, incité à ne pas en finir, et dans les deux cas, c’est tant mieux. Et c’est pour cela qu’on ne doit le récupérer pour aucune cause : je ne voudrais pas que Charles Trenet devienne le symbole d’un anti-dépresseur !


 
Login
 Surnom/pseudo
 Mot de passe
 Identification automatique


Pas encore de compte ?
Enregistrez vous !
En tant que membre inscrit vous pouvez changer le theme du site, personnaliser la disposition des commentaires, poster sous votre nom.

Liens relatifs
· Plus à propos de Sur l'homme...
· Articles transmis par CharlesBlondeau


L'article le plus lu à propos de Sur l'homme...:
1913-2001, LE SIECLE TRENET


CHARLES, OU LE SEXE D'UN ANGE ! | Connexion/Créer un compte | 3 Commentaires
  
Les commentaires sont posté par leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Re: CHARLES, OU LE SEXE D'UN ANGE !
par summicron (Envoyez un message) le 19 Déc 2002 - 08:18
Que Trenet ait été ceci ou cela n'enlève rien, ni n'ajoute, à son immense talent. Ses chansons sont éternelles. Lui n'est plus que poussière ("poussière était mon nom"). Je pense que Trenet avait un mal de vivre qu'il cachait par pudeur derrière la fantaisie. Les anecdotes croustillantes sur ses frasques (voir la chanson : "Au bal de la nuit", dont J-C Averty disait : un bal où les dames ne sont pas invitées) ne me dérangent pas, dans la mesure où l'oeuvre artistique est considérable et, aujourd'hui, très sous-estimée.

Re: CHARLES, OU LE SEXE D'UN ANGE !
par Anonyme le 07 Fév 2003 - 10:47
Dans les textes équivoques, il y a aussi :"je t'attendrai à la porte du garange", que l'on peut aussi écrire ainsi : "je tâte André à la porte..."

Re: CHARLES, OU LE SEXE D'UN ANGE !
par Anonyme le 10 Sept 2003 - 03:23
Une seule fois, à ma connaissance, un journaliste posa LA question à Charles Trenet, peu d'années avant sa mort: "Est-ce que votre homosexualité vous a fait souffrir?". Et Trenet n'éluda pas la question. Il répondit oui. Tout ceci, bien sûr, ne prouve pas qu'il n'ait pas eu aussi une sexualité plus classique; cela prouve simplement ... qu'il souffrit. Th.B.

Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.