Nous sommes le 26 Juin 2017 - 08:39
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 189 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


Newsletter
Inscrivez-vous a notre
Newsletter !
Votre e-mail :


· Panneau

UN TRAIN PASSE DANS LA NUIT
le 06 Jan 2004 - 08:12
Charles et la chanson par Ann Allnatt

Au mois de mai 2003, grâce à la Ville de Paris et à la SNCF, on a pu découvrir les trains d'autrefois. Cent cinquante années d'histoire ! Ils étaient rangés le long des Champs Elysées, entre la Place de la Concorde et le Rond Point, sous les chataigniers. Il y avaient des locomotives et des wagons de toutes sortes, plusieurs dataient du temps de l'enfance de Charles, et cela m'a fait réfléchir un peu.


Depuis le jour de sa naissance, les trains ont joué un grand rôle dans la vie de Charles, car ils passaient devant sa maison, ces grands trains noirs qui venaient d'un peu partout en Europe pour rouler vers l'Espagne. Au début, leur rythme le bercait. Plus tard, petit garcon, il attendait sur le quai de la gare de Narbonne, pour que le train l'emmène en vacances a Port La Nouvelle. Un autre, méchant, a emporté son papa à la guerre. Un autre, plus méchant encore, a emporté sa maman à Budapest. Mais dans la vie, s'il y a un "au revoir" il y a toujours un "bonjour" et il y avaient également des attentes enthousiastes sur le quai pour le retour de maman.

Aussi, comme il l'a chanté dans Le revenant, c'était en écoutant les trains qu'il rêvait de son avenir, d'un autre ciel, de Paris, de la Tour Eiffel ... de tout quitter et de ne vivre que pour chanter.

Madame Trenet a écrit Les vrais souvenirs de Charles, c'est Narbonne, c'est la grande maison, près de la passerelle... c'est le vent, la poussière, les trains qui passaient sans relâche devant chez nous, faisant trembler l'immeuble et vibrer les vitres.

Dans sa chanson Fidèle, Charles évoque ses plus précieux souvenirs d'enfance, parmi eux ma vieille maison avec sa tonnellerie et près d'la gendarmerie les express. Parmi ces vieux wagons d'autrefois, il y en avait un très curieux. Il consistait d'un plateforme avec deux énormes tonneaux, fabriqués en bois, installés côte à côte. Suivant la légende, il fut fabriqué à Beziers en 1900, pour transporter le vin. J'ai lu que le grand-père de Charles fabriquait des grands tonneaux pour le vin des soldats de la première guerre mondiale. C'est bien probable qu'ils ressemblaient à ceux-là.

On a pu admirer aussi un wagon hospitalier, avec des rangs de brancards, pareil peut-être à celui qui aurait transporté à Narbonne Benno Vigny, ce soldat blessé qui allait changer la vie du petit Charles.

Dans un interview accordé a Claude Chebel, Charles a confié Enfant, en effet, j'entendais le grondement des convois militaires qui montaient vers le front et je me rappelle très bien les wagons hommes-chevaux, j'ai vu cela ... les locomotives, c'étaient mes copines.

Et même si Guy Luypaerts, son ancien pianiste, constate que Charles n'aimait pas les trains, c'est tout de même pendant un voyage en train qu'il a écrit son plus grand succès mondial, La Mer. Il a chanté aussi, sa joie à faire la course avec le train (Je fais la course avec le train - 1943), une inspiration qui lui est venue alors qu'il roulait à côté de la voie du chemin de fer à Juan-les-Pins.

Il s'est même dessiné avec son visage sur l'avant d'une locomotive et des notes de musique qui sortent de la cheminée.

C'est ainsi qu'une petite promenade, au mois de mai, sous les chataigniers de Paris, m'a fait retrouver encore une fois, Charles et ses belles chansons.
 
Login
 Surnom/pseudo
 Mot de passe
 Identification automatique


Pas encore de compte ?
Enregistrez vous !
En tant que membre inscrit vous pouvez changer le theme du site, personnaliser la disposition des commentaires, poster sous votre nom.

Liens relatifs
· Plus à propos de Charles et la chanson
· Articles transmis par Ann


L'article le plus lu à propos de Charles et la chanson:
TOUTES SES CHANSONS !


UN TRAIN PASSE DANS LA NUIT | Connexion/Créer un compte | 2 Commentaires
  
Les commentaires sont posté par leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Re: UN TRAIN PASSE DANS LA NUIT
par summicron (Envoyez un message) le 17 Fév 2004 - 01:08
Les gares - Excellent. J'ajoute aussi : les gares ! La gare de Perpignan bien sûr "où l'on remonte le temps". CT a fait un clip vidéo de cette chanson, ce qu'il appelait une "trenetvision", au début des années '70. On y voit Henri Chenut "le fou collectionnant" sur le quai... A un moment, CT est filmé en travelling en train (!) de courir à reculons sur une voie ferrée. Etonnant.

Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.