Nous sommes le 23 Oct 2018 - 02:29
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 465 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: LES PETITS PUNIS

Trenetophage





Messages: 110
Inscrit(e) le: 3/1/2009
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 9/1/2012 à 15:14
A la demande de Jeannette du 21.11.2011 dans cette rubrique, voici le texte.

(Paroles de Charles Trenet ; musique de Johnny Hess)

Au coin des tableaux noirs
Au fond des grands dortoirs
Ils traînent leur ennui
Les petits punis
Ils rêvent des beaux dimanches
De leur mère en robe blanche
Ils revoient la maison
le grand jardin du pont
La rivière qui chante
et doucement serpente
lente comme un regret
à travers la forêt
Mais tout cela est loin
et tout seuls dans leur coin
ils sanglotent sans bruit
les petits punis.
Après c’est le régiment
vite à droite alignement
Le sergent jamais content,
les corvées et la prison
pleine d’air dégoûtant
à vous donner des frissons,
l’exercice tous en rond
et le réveil au clairon.
Au fond des cachots noirs
où sombre tout espoir
ils traînent leur ennui
les petits punis.
Un peu plus tard, mariés
Ils croient avoir un foyer
Leur femme a bien trop d’amis
et chaque soir on va danser.
Mais eux, les petits punis
toujours seuls et délaissés,
ils garderont les enfants
jusqu’au retour de maman.
Alors quand vient le soir
sans amour, sans espoir
ils traînent leur ennui
les petits punis.
Ils revoient leur jeunesse
dont ils retrouvent l’ivresse
ils revoient les dortoirs
et les vastes couloirs,
la sortie du collège
sous les boules de neige
et le petit soldat
dormant avec les rats.
Mais tout cela est loin
et tout seuls dans leur coin
ils sanglotent sans bruit,
les petits punis.

(Editions Broadway 1937)





 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 174
Inscrit(e) le: 7/11/2009
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 12/1/2012 à 21:49
Merci encore. Je préfère le répertoire Charles, mais il est bon de découvrir ces chansons de son début et je les apprécie plus avec les paroles. Je crois que c’est le style duettiste que je n’aime pas trop, plutôt que les chansons.
 
Reply With Quote
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.