Nous sommes le 29 Nov 2021 - 02:40
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 318 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: Une chanson bien étrange : danse Copoeira

Trenetophage





Messages: 176
Inscrit(e) le: 25/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 19/1/2005 à 12:50
Dans "les greniers de la mémoire", dimanche dernier sur F-Musique, on a pu entendre Charles interpréter cette chanson en portugais dans les années '50 à la radio.
On retrouve ce titre dans un disque des années CBS (donc vers 1974), le disque "Joue moi de l'électrophone".

Je n'ai pas trouvé les paroles ni en portugais, ni en français. Sauf le titre dans Pessis, p. 185 et le thème général : rencontre d'un oiseau et d'un vagabond. Help

Charles nous explique que les paroles sont tristes

Autre énigme typiquement trénetienne: les paroles auraient été écrites par un torero brésilien rencontré sur la plage de Copacabana

Ah !

Un torero au Brésil ?

Alors que cette danse est typique des esclaves noirs et c'est un genre de kung fu black

Bon. Admettons.

Encore plus fort : ce torero était en petite tenue et Trenet lui aurait passé son imperméable pour qu'il soit habillé

Et, enfin, encore plus fort : dans le livre de Pessis, l'âme d'un poète, p.185 on apprend que ce torero était...une femme à qui on avait volé ces vêtements. Charles lui aurait prêté la robe de bal de sa mère

On est en pleine confusion des sexes

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 30
Inscrit(e) le: 25/9/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 19/1/2005 à 15:44
Les mots en portugais de "Dansa Copoeira" se trouvent ici, sur le site, sous "Ses chansons de A - Z". On les trouve également dans le Livre de Poche "Un jardin extraordinaire", page 419.
 
Reply With Quote

Administrateur




Messages: 232
Inscrit(e) le: 21/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 19/1/2005 à 18:29
Une charmante correspondante brésilienne avait pris contact avec moi pour corriger les paroles de cette chanson qui figurent effectivement sur ce site. J'en avais profité pour lui demander l'histoire qu'elle racontait. Voici, ce qu'elle m'a répondu (j'ai juste corrigé un peu le texte en français) :

------
C'est l'histoire d'un tropeiro qui a cause de son travail ( il doit emmener les animaux d'une place a autre dans le setão ) ne peut pas rester près de sa fiancée.
Comme il lui manque, tant elle est loin de lui, il confie un message à un oiseau, chargé de lui dire, avec son chant, qu'il reviendra un jour, si Dieu le veut et si la mort ne le prend pas avant.
Malheureusement, un jour le tropeiro meurt sans être rentré chez lui. Sur sa tombe, on dresse une croix. Et comme sa fiancée meurt le même jour, une deuxième croix est érigée sur la tombe du tropeiro. Ainsi, même s'ils étaient éloignés dans la vie, la mort les a réuni. Histoire triste, n'est pas ?

----

Je ne connaissais pas les (délirantes) explications à propos de la création de cette chanson. Cela m'a beaucoup amusé et, comme dit Summicron, c'est du Trenet "tout craché" (comme on dit en Belgique).

Merci à lui ainsi qu'à Ann pour leur fidélité à notre site.

Votre webmaster - Dominic.

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 176
Inscrit(e) le: 25/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 22/1/2005 à 11:20
et merci à vous deux, Ann et Dominic, pour vos réponses
 
Reply With Quote
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.