Nous sommes le 28 Mai 2022 - 01:32
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 536 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: Au pays des p'tits Charl'trenet jaunes

Membre





Messages: 5
Inscrit(e) le: 17/1/2003
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 14/2/2003 à 19:18

Formidable le texte de Ann «LE CHANTEUR ET LES OISEAUX» dans les thèmes de la Une du site!

Nous pourrions créer des thématiques bien amusantes sur plusieurs sujets récurrents comme celui-là dans les chansons du poète Ailé! Maintenant que j'ai lu cet intéressant texte - la semaine dernière - j'aperçois des oiseaux partout dans les chansons! Je m'amuserai à en prendre note et je viendrai en ajouter quelques unes à la liste joyeuse que vous nous avez offerte, chère Ann.

Tiens! Voici une anecdote.

Au Québec, l'ornithologie est un passe-temps qui en égaye plusieurs depuis fort longtemps. Au moment où Charles avait atteint une gloire certaine dans " la belle Province", soit vers la fin des années 40, la passion pour les oiseaux (jaunes en particulier) et pour celle du Fou chantant fusionnèrent.

Le Chardonneray jaune est certainement un des oiseaux les plus excitants pour les observateurs québécois jeunes et vieux. 1) il se fait rare, mais se laisse observer suffisamment souvent pour tenir les troupes en haleine. 2) son chant est des plus mélodieux et sa couleur étonne et nous fait oublier les satanés moineaux omniprésents, qui viennent chaque soirs, à minuit, faire plus de bruit que les autos...

Alors, il fut un temps (je l'annonçais plus haut, fin 40), où le Chardonneray jaune fût débaptisé par nos aïeux, (possiblement édentés et incertains de la prononciation exacte du nom officiel) et renommé sur le fait de l'observation, sur le terrain, dans le feu de l'action, par un nom révéleur et ô justement choisi: "p'tit-charl'trenet".

Les jeunôts répéteront pendant des années - naivement - le nom emprunté de ce petit être emplumé aussitôt qu'il verront passer le sautillant volatile, tel un éclair jaune.

Ah! Regardez! Un petit-charl'trenet jaune !

Petit-charl'trenet: on prononce très vite, d'un seul coup.

Dans une lettre en 1992, j'avais écrit cette histoire à Charles. Il n'y donna pas suite, croyant sans doute à une légende canadienne de coupeurs de bois qui lisent trop «la r'vue des coupeurs de bois».


 

____________________
Alain [Montréal (Québec)]

 
Reply With Quote Visit User's Homepage
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.