Nous sommes le 29 Nov 2021 - 02:26
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 313 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: la table de son père,le fauteuil de sa mère.

Membre junior





Messages: 3
Inscrit(e) le: 25/11/2003
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 4/12/2003 à 18:05
Qui saurait me dire qui a hérité des "châteaux"de charles Trenet,est-ce la famille de son frère Antoine, ou de son demi-frère Claude?
Ou bien,le fisc aurait -t-il abattu sa main pesante sur ses biens?
Merci de me renseigner.

 
Reply With Quote

Administrateur




Messages: 232
Inscrit(e) le: 21/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 5/12/2003 à 13:32
Le légataire universel de Charles était Georges EL ass IDI, son secrétaire et compagnon. Et ce n'est que justice puisqu'il l'a fidèlement accompagné durant plusieurs années et la soutenu jusque dans ses derniers instants. Mais cet héritage avait bien un côté "infernal" car le fisc français a sorti ses grandes dents et s'est montré très gourmand puisqu'il n'y avait aucun lien de parenté entre Charles et Georges. Pour payer les frais de succession, ce dernier a donc dû vendre plusieurs biens - dont le superbe "Domaine des Esprits" à Aix-en-Provence. Ce fut aussi le cas pour plusieurs voitures de la collection du poète.

Ceci ne laisse évidemment pas Georges dans la misère car, au fil des années, Charles avait accumulé un beau petit magot, principalement en biens immobiliers. C'est également Georges qui gère, tout seul semble-t-il, le droit moral sur l'oeuvre de l'artiste.

Se croyait-il immortel (et d'une certaine façon, ne l'est-il pas ?) ? Voulait-il évacuer l'idée sa propre mort (lui qui en a pourtant fait l'un de ses thèmes de prédilection) ? Toujours est-il que le Fou Chantant n'avait pas du tout préparé son départ au pays des anges. Personnellement, je me suis toujours demandé pourquoi, de son vivant, l'artiste n'avait pas créé une Fondation Charles Trenet dont la mission eût été de gérer le patrimoine considérable que constitue son oeuvre artistique. Son ami Jack Lang aurait très bien pu tenir les rennes de cette Fondation dans laquelle il se serait entouré d'experts. Nul doute qu'un organisme de ce type aurait pu, d'une part, garantir la protection de l'oeuvre et, d'autre part, lui donner tout le rayonnement qu'elle mérite. Mais, je m'égare puisque, de toute façon, c'est trop tard...

Dominic, votre webmaster

[Edité le 5/12/2003 par Dominic]

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 176
Inscrit(e) le: 25/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 6/12/2003 à 16:46
Légataire ou exécuteur testamentaire ?

Il m'avait semblé lire que le fidèle Georges n'était qu'exécuteur.
De toute façon, sans Pacs ou sans "tontine", il passe après tout le monde et Trenet avait sauf erreur une demi-soeur encore vivante.

 
Reply With Quote
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.