Nous sommes le 12 Déc 2017 - 08:34
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 493 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

LES HOMMAGES DE CABU
le 28 Avr 2002 - 07:40
Un coup de chapeau Un membre actif de ce portail, l'ami Christian Radoux, nous recommande vivement la lecture de "Ma 5e République" (Editions Hoëbeke, 2001). C'est un bouquin de Cabu, vous savez bien, ce dessinateur engagé et très caustique, bien connu des lecteurs de Pilote, Charlie-Hebdo , Hara-Kiri et du Canard Enchaîné . C'est l'occasion de rappeler que Cabu voue, lui aussi, un véritable culte au talent du grand Charles. Quelques exemples choisis...





En 1986 déjà, dans une BD très acerbe, intitulée Show Bizz (Editions Albin Michel, 1986), le caricaturiste égratignait tout le monde. Personne n'était épargné... sauf Trenet, auquel, au contraire, le dessinateur rendait hommage sur toute une page !


En 1993, Cabu met tout son talent pour illustrer l'excellente biographie de Richard Cannavo (Monsieur Trenet - Editions Lieu Commun ) ? D'ailleurs, en préface, il se confie dans ce beau texte :


Charles Trenet, je t'ai vu la première fois à l'Olympia, le 1er mai 1955, en première matinée à 14h30. J'avais 17 ans, j'étais avec ma grand-mère et depuis, je n'ai jamais vu et entendu un chanteur,
plus tendre
plus drôle
plus léger
plus swingant
plus émouvant
plus intelligent.

Charles Trenet, je suis allé te voir chaque fois que tu as chanté à Paris... 20 fois, 30 fois, depuis ce 1er mai 1955. Sur la scène, tu étais un soleil. La télévision ne pourra jamais montrer ça. Qu'est-ce que tu attends pour chanter, encore une fois, avec un grand orchestre de jazz ! J'irai te voir chaque soir !
Ton groupie : Cabu.



Plus récemment, Cabu confirme à nouveau son admiration dans une interview qu'en extrait, je ne résiste pas à partager avec vous :



Les dessins que vous avez faits pour la mort de Trénet étaient (...) très mélancoliques.

Oui ! J'ai toujours admiré Trenet. C'est un type qui m'a tout le temps aidé dans des moments de la vie très durs. Un jour en Algérie, on revenait d'opération à la caserne et dans la chambrée, il y avait un poste de radio allumé. Miracle, Trenet ! C'était Le piano de la plage . J'avais côtoyé la bêtise, la fatigue, la méchanceté, l'horreur pendant plusieurs jours et tout d'un coup, je revenais à la civilisation. C'est rien une chanson mais ça peut être un moment de grâce, d'espérance.
J'ai toujours admiré la force de ce type pour faire passer des choses très légères. Je le compare à Matisse, il peint des choses légères mais qui ont une force terrible.
A sa mort, j'étais submergé de tristesse, je ne pouvais donc pas faire quelque chose sur le même registre que pour Coluche. Avec lui, on se fendait la gueule, il venait nous voir au bouclage de Charlie. Trenet, je le voyais sur scène, je ne le connaissais pas, c'étaient ses chansons qui m'intéressaient.



Sur un dessin de 1977, vous embellissez Trenet par rapport à Higelin. Êtes-vous objectif, car Higelin était beaucoup plus jeune que Trénet...
Oui, mais sur scène, au bout de quelques chansons, Trenet avait l'air très très jeune...






 
Login
 Surnom/pseudo
 Mot de passe
 Identification automatique


Pas encore de compte ?
Enregistrez vous !
En tant que membre inscrit vous pouvez changer le theme du site, personnaliser la disposition des commentaires, poster sous votre nom.

Liens relatifs
· Plus à propos de Un coup de chapeau
· Articles transmis par JavaduDiable


L'article le plus lu à propos de Un coup de chapeau:
LE FANTÔME DE CHARLES TRENET


LES HOMMAGES DE CABU | Connexion/Créer un compte | 0 Commentaires
  
Les commentaires sont posté par leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.