Nous sommes le 15 Nov 2018 - 10:46
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
France - Valenciennes - Colloque Charles Trenet
le 28/11/2018 à 13:00
[+ infos]

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 356 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: PATACHOU S'EST ETEINTE HIER A L'AGE DE 96 ANS

Trenetophage





Messages: 110
Inscrit(e) le: 3/1/2009
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 1/5/2015 à 17:58
Patachou de son vrai nom Henriette Ragon, exerçait ses talents de dactylo chez l’éditeur Raoul Breton, plus particulièrement au service de Charles Trenet qui avait coutume de l’appeler « Henriette de la rue Rossini ». Mariée à Jean Billon qui tenait une boulangerie-pâtisserie place du Tertre, à Montmartre, elle montait un cabaret juste à côté du magasin. Le Tout-Paris venait « Chez Patachou » pseudonyme qui provient bien sûr de « pâte à choux »- Maurice Chevalier l’aida à débuter dans la chanson ; elle chanta Guy Béart, Léo Ferré, Jacques Brel et Brassens, qu’elle lança, en interprétant ses premières chansons (Les bancs publics, Brave Margot).
Après avoir animé pendant quelque temps un cabaret au 1er étage de la tour Eiffel, elle fit aussi une brillante carrière de comédienne.
Vêtue simplement d’un corsage en drap blanc, au col relevé, et d’une jupe sobre, elle marqua de sa personnalité le music-hall dans ce qu’il a de plus noble. « Une dame » disait d’elle Pascal Sevran qui la reçut aussi en 1985 dans sa « Chance aux Chansons »- alors encore sur TF1, et , en 1994, dans « Les 10 Ans » de l’émission sur France 2.
Si elle se produisit plusieurs fois à Bobino et dans d’autres music-halls parisiens, elle n’est jamais passée à l’Olympia, et il est étonnant que dans les nombreuses éditions de livres sur la chanson française son nom soit à peine cité, voire pas du tout.
Pourtant elle a enregistré de nombreuses chansons pour la maison de disques Philips et aussi pour CBS, notamment « Que reste-t-il de nos amours » et « A la porte du garage »-
Je voudrais ici conter une petite anecdote datant de 1954, plus précisément du 28 septembre de cette année – C’était à Bobino, où Charles se produisit alors pendant deux semaines avec un tour de chant de 15 chansons. Au final de son tour, il annonça que c’était avec plaisir qu’il avait chanté devant sa grande amie Patachou qui se trouvait dans une des loges de côté. Le public se déchaîna et Pat dut monter sur scène et l’embrasser sur les deux joues. Au moment où le rideau tombait, on remarqua qu’il avait au cou près de l’oreille un long trait de rouge à lèvres !


 
Reply With Quote
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.