Nous sommes le 28 Mai 2022 - 01:47
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 567 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: Regrets

Trenetophage





Messages: 21
Inscrit(e) le: 6/3/2006
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 10/3/2006 à 22:20
J'ai découvert Trenet il y a deux ans seulement! A ma grande honte, j'avoue n'avoir connu jusque là que les grands classiques, et encore... Et depuis ces deux ans, combien je regrette tout ce temps passé sans lui! Tout ce temps passé sans le voir, ne fût-ce qu'une fois sur scène! Ces trois derniers cd (y compris Notre-Dame, une perle rare!) sont pour moi de véritables merveilles, dépouillées de toute orchestration intempestive. Ce sont de véritables perles qui vont droit au coeur. Je me dis parfois qu'il aurait pu naître un demi-siècle plus tard : tant pour ses orchestrations que pour sa vie privée. Trenet est un OVNI dans la chanson française, et des OVNIS, si on a la chance d'en voir un dans sa vie, c'est déjà extraordinaire!
Je voudrais féliciter Dominic pour son site merveilleux qui nous permet à tous de nous retrouver auprès deTrenet, non pas pour de l'idôlatrie ridicule, mais pour simplement être ensemble, à partager les mêmes rêves d'adolescent(e)s que Trenet a toujours su garder et nous communiquer avec cette sensibilité unique!


[Edité le 10/3/2006 par arnaze]

[Edité le 10/3/2006 par arnaze]

 
Reply With Quote Visit User's Homepage

Non enregistré


  Posté le 10/3/2006 à 22:55
Votre message m'interpelle et vos compliments me vont droit au coeur. Vraiment. D'autant plus que nous sommes tous les deux Belges et compatriotes.

N'ayez surtout aucun regret car, même si j'ai eu la chance, non seulement d'assister à plusieurs récitals de Charles, mais aussi de l'avoir maintes fois rencontré, d'avoir aussi partagé pluseurs fois sa table, longue, si longue en générosité, en d'humour... en amitié... Même si j'ai vécu ces moments inoubliables, je vous envie. Si, si , je vous envie vraiment... Car vous allez pouvoir découvrir, non seulement tout un répertoire, mais au-delà de cette découverte visible, vous allez découvrir une véritable philosophie du bonheur qui, je le pense vraiment, vous aidera à traverser tous les moments difficiles que la vie nous réserve souvent.

Au plaisir de vous lire souvent et peut être vous rencontrer un jour

Trenetement,

Votre webmaster - Dominic.

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 259
Inscrit(e) le: 22/12/2003
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 14/6/2006 à 21:37
Extraordinaire la découverte de trenet, pour moi ce fut dans les années 70 mais surtout lors de son retour parisien en 1987 et là , je peux vous dire combien j'ai rattrappé le retard.En concert, c'était un vrai régal.
Et pour vous depuis quand suivez vous notre grand charles?

 
Reply With Quote

Non enregistré


  Posté le 16/6/2006 à 18:17
Moi qui suis agé de 19 ans, je suis un fanatique inconditionnel de Trenet depuis la sortie de "les poetes décendent dans la rue" 1999 . Mais je l'ai redécouvert car le plus ancien souvenir que j'ai de trenet date de 95-96-97 je sais plus trop ou je l'avais vu dans une emission chez ma tres chére arriere grand mère, mais je connais les classiques :
"le soleil et la lune"
"debit de l'eau debit de lait"
"le jardin éxtraordinaire"
et "douce france" et "fidèle" depuis que j'ai 7-8 ans !

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 259
Inscrit(e) le: 22/12/2003
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 17/6/2006 à 17:00
Le fanatisme est souvent un danger mais celui là ne peut que nous faire du bien. charles est éternel .
 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 98
Inscrit(e) le: 25/9/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 22/6/2006 à 20:27
Pour ma part, cher Trenetard, je me rappelle bien, en 1991, ou 1992, je crois. J’avais 14 ans! L’animateur québécois Jacques Fauteux avait chantonné le Grand Café. Voilà un rythme qui m’intéressait, puisqu’il ne ressemblait en rien aux chansons populaires, avec leurs textes guimauves et leurs orchestrations économiques.

Aurais-je pu croire que cette petite chanson entendue deux secondes avant d’aller faire dodo, aurait une influence fracassante sur ma vision des choses ? Le lendemain matin, je me préparais pour une autre journée d’école et j’avais peur de perdre le rythme du Grand Café. Je me rappelai soudain d’un sac de papier que grand-maman m’avait donné récemment. La coïncidence fut heureuse : un 78 tours, un seul!, avec la Polka du roi et le Grand Café. Je l’écoutai avec attention :

« Vous connaissez les actualités d’avant-guerre, et les premiers films de Charlot… »

et le coup de foudre fut immédiat. Qui était ce jeune chanteur, avec une voix sympa, un rythme plein d’allant, des histoires folles et pleine de bon sens dans un monde aujourd’hui si moche. Mon adolescence qui n’allait nulle part venait de prendre un sens : celui du disquaire.

Bref, Trenet s'est présenté sans prévenir. Voici maintenant 10 ans de son dernier passage à Montréal. C'est comme si c'était hier...

Charles Blondeau

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 259
Inscrit(e) le: 22/12/2003
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 27/6/2006 à 20:05
Que de bons souvenirs de ces soirées passées avec le grand charles au palais des congrès , au théatre du chatelet à PARIS de 1988 , en 1999 à Pléyel;le décès de charles fut pour moi le début d'une autre existence et j'avoue ne pas en avoir fait le deuil, ce fut aussi douloureux que le départ d'une maman .L' on vieillit et ceux qui disparaissent nous rendent difficilement consolables.L'on essaie de rêver avec d'autres mais nos idoles sont irremplaçables.J'ai tout de même découvert récemment Bénabar et je vous conseille l'écoute de son DVD au grand Rex. C' est la vie qui va et comme disait monsieur Trenet, ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui passons dans le temps.
 
Reply With Quote
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.