Nous sommes le 28 Mai 2022 - 02:19
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 587 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: La folle complainte

Membre junior





Messages: 2
Inscrit(e) le: 18/4/2004
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 18/4/2004 à 04:36
Bonjour à tous! Peut-être en avez-vous déjà discuté, mais je suis particulièrement charmée et intriguée par le sens de cette chanson. Dans La folle complainte, il y a l'enfance, la mort, peut-être la guerre puisqu'il l'a écrite en 1945. Peut-être pourrez-vous me dire ce que vous en pensez. Qui est cet écureuil tombé de la branche?
 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 259
Inscrit(e) le: 22/12/2003
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 18/4/2004 à 23:21
Ne cherchez peut être pas dans les pianos ce qu'il n'y a pas mais ce qui est certain c'est qu'avec trenet l'on ne sais pas toujours s'il faut prendre le texte au premier au second ou au troisième degré.En ce qui me concerne ,j'opterais plutôt pour le premier degré car comme lui , il m'est arrivé de m'éverveiller devant un gentil écureuil tombé de sa branche, sans doute pourrait on y trouver d'autres interprétations , c'est là tout le charme des textes du grand charles.
A vous maintenant...

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 176
Inscrit(e) le: 25/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 18/4/2004 à 23:54
CT écrit souvent...comme un peintre (qu'il aurait voulu être) !

Il ass ocie des images.

L'écureuil qui tombe vient après les quatre planches "pour me faire un cercueil".

La mort est toujours présente dans les chansons de CT, ass ociée à la tentation suicidaire, vraisemblablement parce que CT était trop lucide sur la destinée humaine en général et sur la sienne en particulier (les derniers vers de sa chanson : "mon âme s'est dissoute, poussière était mon nom").

(Mais pourquoi donc les trois lettres ass sont-elles toujours remplacées par des *** ?




[Edité le 21/4/2004 par Dominic]

 
Reply With Quote

Non enregistré


  Posté le 19/4/2004 à 02:33
Non, non, il y a plus, il y a la séduction de la mort, on ne parle pas de la mort même avec légèreté sans être concerné, sans souffrir. Celui qui parle dans cette chanson vit dans un infini regret de l'enfance. Et s'appeler poussière relève d'une telle lucidité et de tant d'amertume! Et là, cette mélodie, presqu'une berceuse, vient anesthésier la douleur comme une drogue.
 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 176
Inscrit(e) le: 25/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 19/4/2004 à 13:09
Oui.

D'ailleurs, les chansons les plus personnelles de Trenet-celles où il joue le rôle de chaman (cf. mon fil ailleurs) sont des comptines incantatoires qui tournent en rond : la folle complainte, le voyage de la vieille, au clair de la lune, dela fenêtre d'en haut, en tournée, et d'autres.

Les autres sont des "songs" de Broadway : la Mer, que reste-t-il. Avec la structure musicale standard : ABA.

Curieusement, ce sont les "songs" qui ont fait le succès de CT alors que les chansons personnelles ont été boudées par le public.

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 259
Inscrit(e) le: 22/12/2003
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 19/4/2004 à 22:09
Et pourtant, les chansons personnelles sont sans doute les meilleures et parmi elles, la folle complainte, un chef d'oeuvre parmi tant d'autres.
 
Reply With Quote

Membre junior




Messages: 2
Inscrit(e) le: 18/4/2004
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 20/4/2004 à 05:04
Chers trenetard et summicron, décidément vous êtes des spécialistes bien attentifs ! Je viens d'aller relire vos messages à propos du chamanisme de CT. J'ajoute que pour moi en ce moment, c'est le meilleur remède à ma déprime circonstencielle. En écoutant, dans mon auto, il va sans dire, les chansons de Trenet, je revois mon père qui fredonnais tous ces refrains, alors que j'étais une enfant.
Cela me projette donc dans l'enfance et c'est un véritable refuge. Et ces orchestrations, ce jazz, ces pas de danse, rien ne peut me faire mieux rêver. C'est souvent la seule chose joyeuse, innocente et fantaisiste qui se passe dans une semaine.

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 66
Inscrit(e) le: 25/9/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 20/4/2004 à 20:45
"La folle complainte" demeure pour moi l'une, voir ma chanson préférée de CT. Elle ne ressemble à aucune autre de ses chansons, comme il le disait lui même, c'est une chanson hermétique. Mais quelle poésie !!!
J'ai toujours été fasciné par la conclusion de cette chanson : "Mon âme c'est dissoute, poussière était mon nom." Parfois la réalité dépasse la fiction, puisque notre poête troubadour à tenu parole. A sa mort il a préféré redevenir poussière. Quand à son âme, elle est passée parmis nous, elle fût géniale, elle a laissé des chansons magnifiques. C'était l'âme d'un poête, l'un des plus grand artiste du 20eme siècle. Il a préféré redevenir poussière pour nous signifier qu'il était de passage sur cette terre. Les êtres d'exception passent et ne sont plus, mais on ne les oublie jamais... Merci Monsieur Trenet, du haut de mes 33ans je pense à vous tous les jours. Quand j'étais petit je vous aimais avec tendresse, et aujourd'hui votre âme c'est dissoute, mais pour moi poussière vous ne serez jamais.
Poussière était votre nom, mais une poussière d'étoile, de celle qui ne s'éteint jamais...

 

____________________
pascal

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 259
Inscrit(e) le: 22/12/2003
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 20/4/2004 à 23:33
Tout à fait d'accord avec toi , Pascal, elle est aussi pour moi la meilleure mais il y en a d'autres comme le revenant, il y avait des arbres etc...
 
Reply With Quote

Non enregistré


  Posté le 3/8/2005 à 23:10
Bonjour à tous,

A propos de cette magnifique et étrange chanson, j'ai remarqué que les paroles présentes sur ce portail comprenaient le couplet suivant en deuxième position (après " Il pleut sur les framboises, Il pleut sur mon amour.") qui ne se trouve pas dans l'enregistrement que je connais :
quote:

Je me cache sous la table.
Le chat me griffe un peu.
....
Remède pour la brume,
Remède pour le malheur.



L'avez-vous déjà entendu et si oui sur quel enregistrement ?

Jean

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 66
Inscrit(e) le: 25/9/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 3/8/2005 à 23:33
quote:
Bonjour à tous,

A propos de cette magnifique et étrange chanson, j'ai remarqué que les paroles présentes sur ce portail comprenaient le couplet suivant en deuxième position (après " Il pleut sur les framboises, Il pleut sur mon amour.") qui ne se trouve pas dans l'enregistrement que je connais :
quote:

Je me cache sous la table.
Le chat me griffe un peu.
....
Remède pour la brume,
Remède pour le malheur.



L'avez-vous déjà entendu et si oui sur quel enregistrement ?

Jean

 

____________________
pascal

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 66
Inscrit(e) le: 25/9/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 3/8/2005 à 23:51
Bonjour Jean.
Personnellement cette version complète de "la folle complainte" est la première que j'ai entendu.
En fait la version studio est épurée d'un couplet "hélas !!". L'explication est très simple et purement technique. A l'époque cette folle complainte avait été enregistré pour être éditée en 78 tours, et on était limité en temps pour une face. D'ou la suppression de ce joli couplet.
Cette pour cette raison que mes versions préférées de ce chef d’œuvre sont toujours les enregistrements en public. Dans un récital Charles Trenet chantait toujours la version intégrale de la chanson.
J'espère avoir apporté la réponse à vos interrogations.
A ce sujet, je suis toujours à la recherche du 78 tours de la folle complainte que je n'ai jamais eu entre les mains.
Le disque est annoncé sur les catalogues Columbia de l'époque, mais comme l'Arlésienne, je ne l'ai jamais vu. Quelqu'un a t'il une explication ?

 

____________________
pascal

 
Reply With Quote
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.