Nous sommes le 21 Sept 2018 - 06:28
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 189 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: le chinois et versions instrumentales

Nouveau





Messages: 1
Inscrit(e) le: 24/11/2013
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 24/11/2013 à 23:50
Bonjour à tous
Dans la rubrique "toutes ses chansons" il en est une que je savoure régulièrement, c'est "le chinois".
Sortie en 1966 elle me semble être très inspirée et en réaction, du lancement en Chine de la "Révolution culturelle" la même année.

Je m'exerce depuis peu au chant de variété, en très modeste amateur, dans les cours de chants d'un petit café concert du Cannet (06) dénommé "La Comédia", et j'ai voulu immédiatement travailler le répertoire de Charles Trenet.

J'ai trouvé et acheté les versions instrumentales, commercialisées de ses chansons les plus connues (un peu plus d'une trentaine actuellement). C'est trop peu. Cela en devient frustrant.

Je ne sais plus comment faire pour en trouver d'autres.
Alors si vous connaissez le filon, je suis preneur pour déjà au moins
Le Chinois 1966
La tarentelle de Caruso 1966
Eve (1948)
Verlaine (1941)
La cigale et la fourmi (1942)

J'ai demandé à deux pianistes de mon petit cours de m'accompagner sur ces chansons, mais à part Verlaine et la Cigale et la fourmi, je ne suis même pas arrivé à trouver les partions.

Si quelqu'un pouvait m'aider je lui en serait reconnaissant.
En attendant pour apporter ma modeste contribution à ce site voici les paroles du "Chinois" tel que je les ai relevées. j'ai deux imprécisions "il n'a pas le teint du Rhône" et "qu'il s'en aille ou rebroussates"

Ce marchand de chaussures, n’est pas sûr, je t’assure
Avec sa jambe de verre son œil de bois
Il n’a pas le teint du Rhône, il a même le teint jaune
Cet homme là, méfie toi, c’est un chinois.

Tu sais bien ce qu’on raconte, à coup sûr sur son compte
Des histoires de voleurs de hors la loi
Parait qu’s’est une fine lame, qu’il aurait tué sa femme
Elle disait en mourant, c’est l’chinois

S’il se donne l’air paterne, c’est qu’il met en lanterne
Tout son être et jusqu’au son de sa voix
Il fait bon qu’on l’déteste, qu’on le fuit comme la peste
Comme on doit, fuir je le crois certains chinois

Que fume t il dans sa pipe, de l’opium en principe
Dont il fait le trafic c’la va d’soit
Quand il dit sa prière, ass is sur son derrière,
Il prie qui, le bouda, un dieu chinois

Regardez son échoppe quel milieu interlope
Des gitans, des indiens de je n’sais quoi
Resté seul, il s’empresse de ne lire qu’une presse
Qu’un journal le cad chinois

Il fait les ressemelages, en papier d’emballage
Il s’nourrit de riz frit au p’tits pois
Il raconte, même il ose, dire qu’il vient de Formose,
Pour qu’on croie qu’il n’est pas un vrai chinois

Quant il met une ass iette tout en haut d’une baguette
Une ass iette ou bien un dessous de plat
Elle tourne en roue libre, maintenue en équilibre
Il suffit qu’il agite un peu les doigts

Parfois il court la lande, disposant des guirlandes
Qu’il étale jusqu’au fond du p’tit bois
Et prés du précipice, tire un feu d’artifice
En criant, la poudre, invention chinois

Faisons vite en cachette, une collecte qu’on lui achète
Un billet d’émigrant, il y a droit
Offrons-lui un passage pour Pékin ou plus sage,
Pour Pantin au fond du quartier chinois
Qu’il s’en aille ou rebroussâtes, l’important c’est qu’il parte
Car s’il reste dans dix ans oui ma foi
Il est capable d’atteindre son but qui est de déteindre sur nous
Et l'on s’ra quoi, tous des chinois.

Merci à vous pour votre site







 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 110
Inscrit(e) le: 3/1/2009
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 25/11/2013 à 16:58
Dans votre texte du Chinois il y a plusieurs erreurs. Permettez-moi de vous les corriger.
Dans le premier couplet, il faudrait lire:
Après : Des histoires de voleurs, de hors-la-loi :
Paraît que C'EST d'une fine lame...

3ème couplet:
Après: Resté seul il s'empresse
De ne lire qu'une presse,
Qu'un journal, LE CANARD EN CHINOIS

Et un peu plus loin:
Il fait des ressemelages
En papier d'emballage
Il se nourrit de riz frit AUX petits pois

4e couplet:
QUAND il mène une ass iette...

Dernier couplet:
...Un billet d'émigrant, il y a droit,
Pour Pékin, ou plus sage
Pour Pantin au fond du quartier chinois
QU'IL S'EN AILLE A ROME OU SPARTE
L'important c'est qu'il parte... etc.

Vous trouverez les partitions sans doute aux Editions Raoul Breton, Rue Rossini à Paris.

 
Reply With Quote

Administrateur




Messages: 232
Inscrit(e) le: 21/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 29/11/2013 à 11:13
Bienvenue et merci à rmediteg pour sa contribution.... et merci également à Elisabeth Duncker pour ses précisions.


 
Reply With Quote

Membre




Messages: 7
Inscrit(e) le: 29/12/2013
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 29/12/2013 à 15:28
Deux petites précisions, chers amis.
"Le Chinois" a été éditée en 1966 par Warner-Chappell Music France.
Quant aux éditions Raoul Breton, elles se situent au 67 boulevard de Courcelles, Paris 8e.
Bonnes fêtes de fin d'année !

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 110
Inscrit(e) le: 3/1/2009
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 30/12/2013 à 16:58
Chère Madame la Baronne du Maine, permettez-moi de contester vos dires.
Nous parlons ici des années 1965 et 1966, alors que Warner/Chappell Music n’a été créé qu’en 1987. Vous avez puisé vos informations sans doute dans les bouquins parus en 1993 : A ciel ouvert, chez Plon, et dans le Livre de Poche : Le jardin extraordinaire.
Chappell lorsqu’il était encore indépendant, a édité dans les années 1961 à 1963, une trentaine de chansons de Charles Trenet ; la toute dernière fut « Vous qui me quittez » encore en 1965. Ensuite, cette même année, Raoul Breton et Eddie Barclay se sont ass ociés pour l’édition des chansons que Charles Trenet a enregistrées pour les Disques Barclay : un premier 45 tours – et en 1966, un album 33t comportant 12 titres, dont Chante le vent, A mi-chemin, Le Chinois… etc.

Si vous voulez prendre la peine de regarder de près la partition de « A mi-chemin » qui se trouve en tête de la rubrique TOUTES SES CHANSONS, vous verrez que les deux noms de Breton et Barclay y figurent. J’ai toutes les autres partitions, mais le webmaster de notre Portail n’a pas jugé opportun de les mettre toutes en ligne comme elles sont pratiquement identiques à celle-ci : – la même photo, la même couleur – et pour certaines même pas de photo du tout !
En résumé il n’est pas question que Le Chinois fut éditée chez Warner/Chappell ni les autres chansons de cette courte période Barclay.

 
Reply With Quote

Membre




Messages: 7
Inscrit(e) le: 29/12/2013
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 31/12/2013 à 18:38
Chers amis,
veuillez bien, néanmoins, mettre à jour votre carnet pour l'adresse des éditions Raoul Breton :
67 boulevard de Courcelles, Paris 8e.
Bonnes fêtes de fin d'année !

 
Reply With Quote

Membre junior




Messages: 4
Inscrit(e) le: 1/1/2014
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 1/1/2014 à 13:45
Tout d’abord je vous souhaite une bonne année à vous tous mes chers amis Trenetophiles.
Je suis un lecteur de ce forum de longue date. Et parmi les bonnes résolutions de 2014, j’ai décidé d’être aussi un intervenant pour faire vivre ce site.

Je viens de lire cet échange de messages au sujet de la paternité éditoriale de la chanson de Charles Trenet, « le chinois ».
Et après avoir lu les précieux détails de notre amie Duncker , je tenais aussi à apporté quelques précisions.
Surtout je ne voudrai offusquer personne, mais il me semble que dire que toutes les chansons du 33 tours Barclay de 1966 on été éditées en ass ociation entre Raoul Breton et Barclay, est une erreur.
Je m’explique.
En effet cette ass ociation est juste pour quelques titres. « A mi chemin », « Merci Paris », « Il reviendra ce grand amour »… Ces quelques titres sont effectivement coédités par Raoul Breton et les nouvelles éditions Barclay. Et ces partitions comportent toutes une photo de Charles Trenet Sur la page de garde.
En revanche, une autre série de partitions, celles la sans photos. Dont « Le chinois », « La dame de Béziers », « Il faut garder la poésie », « j’envie ta vie o vagabond », « Demain c’est la fin du monde » et même « on attendait d’avoir vingt ans ».
Toutes ces partitions la donc, ont été éditées sous le seul Label des nouvelles éditions Eddie Barclay . Il n’a jamais été question de Raoul Breton pour ces titres.
Pour résumer, il faut bien faire la différence entre les partitions de cette période avec ou sans photo.



 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 110
Inscrit(e) le: 3/1/2009
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 1/1/2014 à 15:33
Je maintiens toujours mes dires. Il est dommage que l'on ne puisse pas dans ce Forum mettre des images.
Or en ouvrant le petit format de par exemple ON ATTENDAIT D'AVOIR VINGT ANS, on lit à gauche et en bas : Copyright 1966 by Sté des Nouvelles Editions EDDIE BARCLAY 44, rue Miromesnil - PARIS (8e) - Editions RAOUL BRETON, rue Rue Rossini-PARIS. Donc je doute fort que vous ayez les partitions en question.
D'autre part je reproduis ici tant bien que mal l'annonce parue dans le programme de la Tournée des Plages et Villes d'Eau en 1965, programme que j'ai obtenu lorsque Charles se produisit en récital à Middelkerke (Belgique) le 17 Juillet 1965 :
BARCLAY ET RAOUL BRETON COÉDITEURS EXCLUSIFS
EDDIE BARCLAY ET RAOUL BRETON SONT MAINTENANT RÉUNIS POUR DONNER UN NOUVEL ENVOL AUX CHANSONS DE CHARLES TRENET"
Quant à la nouvelle adresse de Raoul Breton, je n'avais plus consulté leur site depuis un bon moment, le site a été renouvelé ass ez récemment et est beaucoup mieux.

 
Reply With Quote

Membre junior




Messages: 4
Inscrit(e) le: 1/1/2014
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 1/1/2014 à 16:13
Je suis peut être allé trop vite en besogne en vérifiant sur la partition (sans photo) du titre « le chinois » sur lequel ne figure absolument pas le nom de l’éditeur Raoul Breton. De ce fait, j’en ai conclu hâtivement que c’en était de même pour les autres partitions sans photo qui ont n’ont que le nom d’Eddie Barclay sur la page de garde.
Mais pour ce qui est des partitions des titres « le chinois » et « la dame de Béziers », je maintiens, persiste et signe. Le nom de Raoul Breton n’y figure absolument pas (ni sur la page de garde, ni à l’intérieur).

 
Reply With Quote

Membre




Messages: 7
Inscrit(e) le: 29/12/2013
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 2/1/2014 à 01:31
Bonsoir,
vos précisions sont étonnantes.
Je suis loin d'atteindre votre niveau de compétences !
Cependant je n'ai trouvé aucune mention sur Internet de l'ouvrage évoqué ci-dessus, "A ciel ouvert, chez Plon", paru en 1993.
Il s'agit, je pense, de deux livres différents :
- Charles Trenet, Tombé du ciel, l'intégrale, chez Plon, en 1993 ;
- Charles Trenet à ciel ouvert, de Jean-Philippe Ségot, chez Fayard, en 2013.
Bonne lecture et bonne année à tous.

 
Reply With Quote

Administrateur




Messages: 232
Inscrit(e) le: 21/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 2/1/2014 à 12:33
Bonjour et, tout d'abord, bienvenue aux nouveaux amis qui viennent de nous rejoindre.
J'ai lu, très attentivement, vos échanges pointus et documentés.

Par ce qu'elle nous a prouvé, à maintes reprises, sa connaissance plus qu'approfondie en "Trenetologie", j'aurais tendance à faire une confiance absolue dans ce que nous dit Elisabeth Duncker.

J'en profite pour vous souhaiter à toutes et tous une excellente année 2014, y'a dl'a joie !

Enfin, n'oubliez de nous rejoindre sur la page Facebook, liée à ce site :
https://www.facebook.com/charlestrenet


Votre webmaster, Dominic.


 
Reply With Quote

Membre junior




Messages: 4
Inscrit(e) le: 1/1/2014
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 19/1/2014 à 11:53
Bonjour cher Administrateur.
Je suis véritablement confus. Je ne faisais qu’apporter mon humble avis sur la question des partitions Barclay.
Je suis dépité car j’ai l’impression d’avoir contrarié Madame Duncker. C’est toujours avec un immense intérêt que je lis ses précieux articles mis en ligne sur ce forum. C’est aussi avec un grand plaisir que je peux enrichir ma culture Trenet. Et c’est uniquement dans ce but la, que je me suis permis de réagir sur ses dires au sujet de la coédition de certaines des partitions Barclay. Je pensais que le fait de mettre en commun nos connaissances serait enrichissant pour tous.
Depuis mon dernier message du 1er janvier, Madame Duncker, ne poste plus rien. J’ai peur de l’avoir froissé. Soyez certain que ce n’était absolument pas ce que je cherchais.
Je ne me serai jamais permis d’apporter des précisions, si je n’avais moi même des originaux de ces partitions en ma possession.
Bon dimanche (plein d’entrain) à tous.

 
Reply With Quote

Administrateur




Messages: 232
Inscrit(e) le: 21/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 26/1/2014 à 20:33
Ne soyez pas confus !
Le but de ce forum, c'est justement de pouvoir échanger des informations et confronter ses points de vue en toute civilité. C'est ce que vous avez fait, tout comme Elisabeth Duncker et je vous en remercie tous les deux.
Et si Elisabeth ne s'est guère manifestée sur ce forum depuis, ce n'est certainement pas parce qu'elle est fâchée mais parce qu'elle prépare, avec application, la suite de ses Grands Moments. Au plaisir de vous lire à nouveau et merci pour votre fidélité.
Trenetement,

Dominic

 
Reply With Quote
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.